La yourte mongole, également appelée « la ger » est une sorte d’habitation créée par les nomades de la Mongolie. Celle-ci est fabriquée à l’aide de murs, de cercles et de poteaux en bois. Elle est ensuite recouverte avec du feutre, puis avec un tissu blanc recouvert de motifs, pour apporter une touche de décoration à la yourte. Le feutre est une matière isolante, qui permet de protéger la Yourte du froid en hiver et de limiter la pénétration de la chaleur en été. Dans cet article, nous allons vous parler de la méthode de fabrication de la yourte mongole, ainsi que de son histoire et de son évolution à travers les siècles.

Quelle est l’histoire de la yourte mongole ?

La yourte mongole a été fabriquée pour la première fois il y a de cela plus de 2000 ans, par les tribus mongoles. Celle-ci a longtemps été considéré comme un lieu sacré, que les mongoles devaient respecter. A l’intérieur de la yourte, les mongoles doivent effectuer des gestes et des rituels très particuliers, par respect à ce lieu sain. Par exemple, ces derniers doivent toujours franchir la porte de la yourte avec le pied droit et jamais avec le pied gauche. Ils doivent également toujours tenir les objets et manger avec la main droite uniquement. La yourte s’est développée à travers les siècles pour devenir celle que nous connaissons aujourd’hui. Lorsqu’elle avait été créée, celle-ci se composait uniquement de bâton en bois. Les mongoles ont ensuite eu l’idée de la recouvrir avec du feutre, afin de se protéger du froid de l’hiver et de la chaleur de l’été. La particularité de la yourte mongole est qu’elle est facile à monter et à démonter, ce qui permettait aux mongoles de la déplacer d’un endroit à un autre très facilement. Celle-ci était donc l’habitation idéale pour les nomades de Mongolie, qui se déplaçaient très souvent d’une région à une autre.

Quels sont les rituels et les codes de la yourte mongole?

La yourte est un lieu sacré, que les mongoles ainsi que toutes les personnes qui y entrent doivent respecter. Pour cela, ces derniers devront effectuer toutes sortes de rituels et de codes, telles que :

  • Pénétrer à l’intérieur de la yourte avec son pied droit.
  • Ne jamais rester debout une fois qu’on est à l’intérieur de la yourte.
  • Ne jamais jeter ses déchets sur le feu central ni sur le sol de la yourte.
  • Ne jamais refuser de boire un bol d’airag à l’intérieur de la yourte.
  • Ne jamais marcher entre les deux piliers centraux de la yourte.

Comment la yourte mongole traditionnelle était aménagée ?

La yourte mongole traditionnelle est aménagée d’une façon très particulière, à l’aide d’objets particuliers. Celle-ci était une habitation familiale, qui pouvait accueillir plusieurs familles à la fois. Elle possède une pièce unique, qui est divisée en plusieurs parties. Au centre de la yourte, on retrouve le feu central, qui est sacré et considéré comme le symbole d’une vie paisible et saine. Autour de ce feu, on retrouve des lits posés en cercle. A l’intérieur de la yourte, on retrouve également une table basse, sur laquelle les membres de la famille partagent leur repas. Les meubles de la yourte sont toujours décorés avec des tissus à motifs très colorés. Chacune de ces couleurs représente un symbole de la croyance des mongoles.

Quel est le prix d’une yourte mongole ?

On retrouve aujourd’hui sur le marché de nombreux modèles de yourtes mongoles, semblables aux modèles traditionnels. Le prix d’une yourte mongole varie en fonction de sa superficie, du nombre de murs qu’elle contient ainsi qu’en fonction des matériaux avec lesquels elle à été conçue. Par exemple pour une yourte de 4 murs, d’une superficie de 20,4m², le prix est de 3180 euros, tandis que pour une yourte plus grande de 34m², qui possède 6 murs, le prix est de 4600 euros. Néanmoins, si vous souhaitez acheter une vraie yourte mongole, authentique et traditionnelle, vous allez devoir la ramener de Mongolie. Certes, vous allez la payer plus cher, mais au moins vous aurez une yourte mongole authentique.

Laisser un commentaire